L’eau

L’eau : régie publique ou délégation de service public ?

La gestion de l’eau n’est pas une compétence comme les autres.

Comme l’air, l’eau est un élément naturel indispensable à la vie. Ce n’est pas une marchandise. L’eau constitue un bien commun, patrimoine de l’humanité. L’eau est un bien public et doit donc être gérée par le public. Elle ne doit pas faire l’objet de profit pour les seuls actionnaires de grands groupes financiers. L’eau, source de toute vie, constitue un droit fondamental, inaliénable, universel et imprescriptible. L’eau doit être gérée de manière responsable et solidaire pour assurer son partage entre usagers et pour préserver son usage par les générations futures.

Depuis le 1er janvier 2020, la communauté de communes de Pleyben – Châteaulin – Porzay (C.C.P.C.P.) exerce les compétences de l’eau et de l’assainissement. Elle a choisi de déléguer ces compétences aux entreprises VEOLIA et SAUR par le biais d’une délégation de service public (*). Les délibérations prises par les élus communautaires font déjà apparaître des augmentations des tarifs.

Le 1er janvier 2020 a été une 1ère étape avec le transfert des compétences de l’eau et de l’assainissement à la communauté de communes. En 2024, la communauté de communes aura la possibilité de reprendre ces compétences en créant une régie publique.

Le choix de notre équipe est de reprendre ces compétences en régie et de le faire avec les citoyens. Le sujet de l’eau est important. Le retour en régie permet aux élus locaux d’être aux “commandes”. En régie, ce sont les élus qui décident annuellement du prix du service. Les excédents du budget d’exploitation sont réinvestis, ce qui protège le patrimoine sur le long terme et en garantit le bénéfice aux futures générations. La régie n’a pas d’actionnaires à rémunérer puisqu’il n’y a pas d’actionnaires.

La délégation de service public empêche les abonnés et les usagers d’être acteurs et présents en amont des projets, via des commissions diverses, thématiques ou géographiques. Or, ce sont bien eux qui paient la facture d’eau … facture qui porte le logo du délégataire et occulte le rôle de l’autorité organisatrice qu’est la C.C.P.C.P.

Nous avons cette volonté politique de tout mettre en œuvre après les élections pour un retour en régie publique des services de l’eau et de l’assainissement, en associant les citoyens à cette démarche.

(*) La délégation de service public (D.S.P.) est un contrat qui transfère à une entreprise privée ce qui était du ressort de la commune ou d’une collectivité. En d’autres mots, privatiser, c’est donner à des compagnies privées la gestion de services ou de biens publics.